Notre histoire


L'origine

L’histoire commence lorsque Benjamin et Gauthier empochent leur diplôme d’ingénieur chimiste et se retrouvent à Paris. Ils partagent la même vision du monde.

Animés par l’aventure, l’indépendance et la volonté de donner un sens à ce qu’ils font, leur désir de créer leur propre projet nait. 

L'idée

Il y a un an, en cherchant un porte monnaie qui sort de l’ordinaire, Benjamin remarque que les matériaux proposés sont toujours les mêmes.

Ces cuirs existaient déjà il y des centaines d’années : agneaux, veau, vache, etc… 

Le soir même, au restaurant, les yeux devant la carte il retrouve les mêmes animaux. C’est en voyant les poissons qu’il se demande s’il est possible de faire du cuir de poisson.

L’idée semble folle, voire infaisable, d’autant que personne dans entourage n’en a jamais entendu parlé.

Le garage

Les premières peaux de saumon ont été récupérées dans les restaurants japonais. Quant aux écorces d’arbres, elles proviennent de forêts parisiennes. 

C’est ensuite dans le garage des parents de Gauthier à Rueil-Malmaison, en banlieue parisienne, que le premier test est effectué. Quelques semaines plus tard nous obtenons notre premier cuir marin « fait maison ». 

Le lancement

Tout projet se construit avec une dimension technique et une dimension commerciale. C’est sur ce dernier axe qu’Emmanuel, ingénieur d’affaires, suivant le projet depuis le début, rejoint l’équipe. Ainsi Cuir Marin de France est né.

Après avoir développé le procédé en basserie pendant plusieurs mois, Cuir Marin de France intègre la plateforme du Centre Technique du Cuir, à Lyon, pour finaliser le développement du procédé sur foulon.

Top